CLIC, Habitat logement

Pourquoi un habitat « intermédiaire » pour les séniors et lequel ?

Mis en ligne le

Partout la population vieillit, nous vivons plus longtemps et nombre de séniors entendent bien vieillir chez eux, à la maison. C’est une bonne nouvelle, mais les logements sont parfois trop grands, trop loin des bourgs et des services, et en ce sens, inadaptés à une personne âgée. L’EHPAD ? Trop tôt, pour des seniors autonomes, il faut donc trouver un habitat « intermédiaire », entre le domicile actuel et une structure médicalisée comme un EHPAD, qui conjuguerait autonomie, avec l’assurance de n’être pas isolé pour autant. En somme, inventer un logement indépendant où la personne âgée pourrait par exemple bénéficier de services ou d’équipements communs et partagés (buanderie commune, jardin partagé), un logement idéalement situé en centre bourg pour pouvoir se rendre à la banque, chez le médecin, ou dans les commerces sans voiture. 

La CCEG a donc souhaité réfléchir dès maintenant à ce que devrait ou pourrait être l’offre future de logements destinés aux séniors, notamment l’habitat intermédiaire. Compte tenu du temps nécessaire aux opérations de construction de logements, il faut anticiper et travailler dès aujourd’hui à partir des projections démographiques des différentes communes. Pour cela, la CCEG a posé les bases de cette réflexion en faisant appel à l’AURAN (Agence d’Urbanisme de la Région Nantaise) pour le volet « quantitatif » de son étude : quels seront les besoins de logements destinés aux séniors dans les 10 à 15ans à venir ? L’autre volet, « qualitatif » sur les modèles possibles de logements intermédiaires fera l’objet d’une consultation citoyenne qui se déroulera cette année. 

 

Logement intermédiaire des séniors, la grande enquête !

Après l’analyse par l’AURAN des dynamiques socio-démographiques du territoire d’Erdre & Gesvres et ses projections à l’horizon 2030 et 2050, la CCEG lancera en 2021 (si la situation sanitaire le permet) une consultation citoyenne, soit le volet qualitatif de l’étude sur ce que doit être un logement intermédiaire. A destination d’un panel de séniors et des professionnels du secteur gérontologique, l’enquête a pour objectif de recueillir les besoins et les attentes de potentiels futurs occupants. Des entretiens individuels ou par groupes seront menés par le service Habitat, et porteront sur les attentes et contraintes des différents modèles d’habitat : quels types de logement, village ou résidence intergénérationnelle, logements individuels ou collectifs, espaces partagés, etc... Les modèles sont nombreux. Enfin, il s’agira aussi à travers cette enquête d’aborder les questions financières, et conditions d’accès : en locatif ou accession à la propriété, colocation etc…

A l’issue de cette enquête, la CCEG sera en mesure de fournir aux communes des éléments qui leurs permettront de programmer la construction de logements destinés aux séniors, en adéquation avec les besoins identifiés. 

Vous souhaitez intégrer le panel de seniors interrogés sur l’habitat intermédiaire des séniors ? Faites-vous connaitre auprès du service habitat de la CCEG au 09 75 12 11 05. Vous serez recontacté en temps voulu pour participer à l’enquête.