Service public d'assainissement non collectif (SPANC)

L'entretien de votre installation

Après son installation, l’assainissement non collectif ne doit pas être oublié. Très souvent invisibles, car recouverts de pelouse, de terre ou de gravier, ces ouvrages doivent faire l’objet d’un entretien régulier.
Cet entretien sera la meilleure garantie d’un bon fonctionnement de votre installation et assurera sa longévité. Voici quelques conseils et précautions à prendre pour entretenir le système d’assainissement.

Conseils pratiques d’entretien

Entretien des ouvrages de prétraitement

Fosse toutes eaux et fosse septique 

  • Ne jamais diriger les eaux pluviales vers les fosses (septique ou toutes eaux).
  • Pour un bon fonctionnement et éviter un relargage des boues accumulées dans la fosse, une vidange régulière doit être effectuée (tous les 3 ou 4 ans). La périodicité de la vidange peut être adaptée selon l’occupation de la maison.
  • Les regards des fosses doivent rester accessibles.
  • Pour éviter toute corrosion des ouvrages, conserver les ventilations amont et aval. 

Préfiltre ou décolloïdeur

  • Vérifier tous les 6 mois de l’état du filtre.
  • Retirer le matériau filtrant de son emplacement et le nettoyer à l’eau claire. Attention à ne pas relarguer les eaux de lavage vers le dispositif en aval (risque de colmatage).
  • Changer le matériau filtrant si nécessaire.

Bac dégraisseur (le cas échéant)

  • Le bac dégraisseur doit être régulièrement nettoyé. La périodicité doit être adaptée selon les volumes d’eaux ménagères rejetées. Quelques points de repères :
    • Curage conseillé dès que la couche de graisse est supérieure à 15 cm,
    • Ou vérification tous les trimestres.
  • Les graisses accumulées peuvent être déposées avec les ordures ménagères en sacs plastiques.
  • Après curage du bac dégraisseur, nettoyer au jet et remplir d’eau claire avant la remise en service.
  • Le regard du bac dégraisseur doit rester accessible.

Entretien des autres ouvrages

Poste de relevage (le cas échéant)

  • Vérifier périodiquement le bon fonctionnement du dispositif, contrôler le système d’alarme.
  • Nettoyer régulièrement et aussi souvent que nécessaire la crépine, curer la bâche.

Traitement

  • Visiter régulièrement les regards de répartition et de collecte (le cas échéant). Assurez-vous qu’ils ne sont pas colmatés ou engorgés.
  • Un curage des tuyaux d’épandage peut s’avérer nécessaire après quelques années de fonctionnement.
  • Les regards doivent rester accessibles.

Filières ayant reçu un agrément

  • Se reporter aux prescriptions techniques de l’installateur ou du fabricant.
  • Un contrat d’entretien annuel avec un professionnel n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé.

ATTENTION : 
Les opérations de vidange des ouvrages ne peuvent être réalisées que par un vidangeur spécialisé. 
L’élimination des matières de vidange doit être réalisée conformément à la réglementation et en particulier à l’arrêté du 7 septembre 2009 (arrêté définissant les modalités d’agrément des personnes réalisant les vidanges et prenant en charge le transport et l’élimination des matières extraites des installations d’assainissement non collectif).

Conseils pour un bon fonctionnement

Produits toxiques

Le système d’assainissement non collectif n’est pas une poubelle !

Les produits toxiques tels que les huiles usagées de vidange, les colles, les peintures, ne doivent jamais être dirigés vers un système d’assainissement. Ces produits doivent être collectés et dirigés vers les déchèteries de la Communauté de Communes d’Erdre & Gesvres.

De même, les médicaments non utilisés ne doivent pas être rejetés dans le système d’assainissement, mais apportés dans votre pharmacie.

 Produits d’entretien

Les produits d’entretien tels que la javel,  les détergents, etc., doivent être utilisés raisonnablement.

En cas d’utilisation excessive, ces produits altèreront les bactéries dont le rôle est d’assurer l’épuration par la consommation de la matière organique.

Activateurs biologiques

L’utilisation des activateurs biologiques n’est pas obligatoire mais peut être recommandée :

  • En cas d’absence prolongée dans le logement (habitat secondaire) afin de réactiver le système bactérien à l’intérieur de la fosse ;
  • En cas de traitement prolongé et intensif aux antibiotiques.

Dysfonctionnements

Problèmes d'odeurs

Mauvaises odeurs dans le logement

Causes et problèmes possibles :

  • Absence de siphons au niveau des équipements domestiques
  • Les siphons des appareils sanitaires sont secs : Faire couler régulièrement un peu d’eau dans chaque siphon (douche en particulier)
  • Absence de ventilation primaire ou secondaire

Mauvaises odeurs à proximité des ouvrages d’assainissement

  • Vérifier s’il y a une ventilation secondaire pour évacuer les gaz de la fosse toutes eaux ou septique.
  • Le diamètre de la canalisation est-il suffisant (100 mm minimum) ?
  • Les canalisations ne sont-elles pas bouchées ?
  • L’extracteur est-il bien placé (faîtage de l’habitation, loin des fenêtres ou VMC, en fonction des vents) ?
  • Mauvaise circulation d’air dans le bac dégraisseur ou la fosse toutes eaux due à une hauteur excessive de dépôt de surface : Vidange à réaliser

Problèmes de colmatage

Colmatage des canalisations

Causes et problèmes possibles:

  • Obstruction par un corps étranger Entretien à réaliser (curage)
  • Pente insuffisante des canalisations 
  • Canalisations sous dimensionnées
  • Absence de bac à graisse entre sortie des eaux usées et canalisation : dépôt de graisse

Préfiltre colmaté ou bacs dégraisseurs/fosses engorgés 

  • Entretien non réalisé ou périodicité trop espacée : Vidange à réaliser
  • Ouvrage sous dimensionné ou mauvaise conception des ouvrages

Colmatage des tuyaux d’épandage

  • Mauvais fonctionnement des ouvrages en amont (fosses et / ou préfiltres)
  • Sous dimensionnement ou mauvaise conception
  • Mauvaise répartition des eaux usées.

Divers

Présence de matières solides en aval de la fosse

  • Vidanges de la fosse trop espacées
  • Mauvais fonctionnement des ouvrages en amont (fosses)
  • Sous dimensionnement ou mauvaise conception des ouvrages

Corrosion du béton des fosses (au-dessus du niveau d’eau)

  • Absence ou mauvaise conception / réalisation de la ventilation.
  • Extracteur inefficace.

Regard de répartition (aval de la fosse) engorgé

  • Vidanges trop espacées de la fosse et/ou du bac dégraisseur
  • Nettoyage insuffisant du préfiltre : Entretien à réaliser
  • Sous dimensionnement ou mauvaise conception

Regard ou té de bouclage engorgé

  • Mauvaise conception : traitement non adapté à la nature du sol
  • Mauvaise réalisation
  • Dispositif de traitement colmaté : Curage des tuyaux

Regard de collecte (aval du traitement) engorgé

  • Défaut d’étanchéité (dispositif de traitement, regard de collecte, poste de relevage ….)
  • Mauvaise évacuation du rejet (pente insuffisante, contre-pente,…)
  • Mauvais réglage de la pompe de relevage

Informations annexes au site