L'avenir des emplois se dessine collectivement et maintenant

Gestion Territoriale Prévisionnelle des Emplois et Compétences (GTPEC)

Derrière cet acronyme étrange, GTPEC, Gestion Territoriale Prévisionnelle des Emplois et Compétences, se cache un travail au long cours sur les métiers, les emplois, les viviers de compétences à l’échelle de la communauté de communes. Un travail participatif, qui interroge notre territoire d’un point de vue économique, sociétal, au regard de ce qu’il était il y a 15 ans, ce qu’il est aujourd’hui, et les hypothèses sur ce qu’il sera demain, à partir de la question : quelles compétences et quelle attractivité pour vivre et entreprendre sur le territoire d’Erdre & Gesvres en 2030 ?

 

La GTPEC est un projet et une méthode

Le projet 

Mettre autour d’une même table, élus, entreprises, salariés, habitants, conseil de développement, organismes de formation et de recrutement, pour décider collectivement des actions nécessaires à la création des emplois de demain.

La méthode en 3 actes 

  • Un diagnostic tout d’abord  
    A partir d’entretiens, d’enquêtes, de nombreuses séances plénières, chacun a été amené à témoigner de son expérience sur cette préoccupation partagée : l’emploi et les compétences à l’aune du XXIème siècle. 
  • Du repérage à la définition des filières
    A la suite de ce diagnostic, vient une seconde phase de travail, celle qui repère sur notre territoire les facteurs de changement : évolution démographique, mobilité, habitat, nouvelles formes d’entreprenariat, co-construction,... 

    Cette notion de changement, alliée à l’étude et ou hypothèses de projets impactants (nouvelles technologies, nouvelles normes environnementales, boom démographique par exemples) définit naturellement les secteurs porteurs, les filières et les compétences métiers à développer.  

    4 filières se distinguent sur Erdre & Gesvres : l’industrie, les services à la personne, l’éco-construction et l’agriculture-alimentation. Ce sont les porteuses d’emploi de demain ; aussi il s’agit maintenant de continuer à tisser les liens entre les acteurs du projet pour mettre en place les plans d’actions.

  • Un travail avec les acteurs du territoire
    Action ! Tous au service de l’emploi! Si la GTPEC est financée par des fonds européens (LEADER pour la 1ère phase en 2017, puis le fonds social européen pour la 2ème phase à partir du 2018) et par la communauté de communes, elle est pilotée collectivement. C’est cette ambition collective qui fabrique notre territoire. 

 

Comment pour chacune des filières, former les salariés, orienter les étudiants, recruter, inventer les solutions métiers, accompagner des reconversions etc...? C’est la troisième phase du projet qui commence, celle des actes, et elle commence maintenant ! 

La GTPEC, une affaire à suivre …

 

Informations annexes au site