Gestion des déchets

Location d'un broyeur à végétaux à moitié prix : l'opération est reconduite !

Vous n'avez pas encore pu bénéficier de la location d'un broyeur à végétaux à moitié prix ? Cette opération menée par le Syndicat Mixte Centre Nord Atlantique, en partenariat avec la Communauté de Communes Erdre & Gesvres, est reconduite jusqu'en septembre 2018.

Mis en ligne le

En quelques chiffres :

  • 8 loueurs partenaires dont 4 sur la Communauté de Communes,
  • En fonction des loueurs : de 1 à 3 broyeurs au choix et un diamètre de branches autorisé allant de 5 à 19 cm

La liste des broyeurs proposés, des loueurs partenaires et les modalités pour bénéficier de cette réduction de 50% sur www.trivolution.fr 

 

Pourquoi broyer ses végétaux ?

Lorsqu'on taille ses haies, arbres et arbustes, il en résulte un volume important de branchages. Les broyer chez vous, c'est :

  • Gagner du temps : le volume de branchages est réduit jusqu'à 12 fois, ce qui évite de nombreux allers-retours en déchèterie,
  • Récupérer un paillage 100% naturel : 30 minutes passées à pailler, c’est 5 heures de moins en entretien du jardin (désherbage, arrosage, etc).
  • Mieux réussir son compost : l'apport de broyat, en équilibrant l'humidité provenant des déchets compostables (restes de repas, épluchures, tontes de pelouse, etc) et en facilitant son aération, permet d'accélérer le compost et de l'enrichir.

Retrouvez plus de précisions sur la pratique du paillage (guide pratique mon jardin malin) et sur la réglementation sur www.trivolution.fr 

Le brûlage : une nécessaire mise au point !

Le brûlage des déchets dans la cheminée ou au jardin est un acte dont on ne mesure pas toujours le danger. Les fumées produites sont non seulement désagréables pour soi et pour son voisinage, mais surtout polluantes.Brûler ses déchets ne détruit pas les produits chimiques qu’ils contiennent. Le brûlage ne fait que modifier leur forme, entraînant des réactions chimiques imprévisibles et nocives pour la santé.

Cette interdiction s’applique également aux déchets verts, même en utilisant un incinérateur individuel. Le brûlage de 50 kg de végétaux émet des particules nocives et polluantes pour l’homme et l’environnement : autant qu’une voiture diesel récente ayant parcourue 6 000 km (source Ministère de l'Ecologie).