Géraldine croise les regards

Géraldine fait partie du Conseil de développement d’Erdre et Gesvres, instance de démocratie participative unique en son genre.

Mis en ligne le

« Au départ, le plan local d’urbanisme, ça ne me parlait pas du tout, je ne me sentais pas concernée ». Géraldine Simon, Treilliéraine habitant le bourg, a « navigué sur le site d’Erdre et Gesvres, d’abord par curiosité », avant finalement de prendre goût au débat, à l’aménagement de son territoire.

Géraldine fait partie du Conseil de développement d’Erdre et Gesvres, instance de démocratie participative unique en son genre. « Ces assemblées sont constituées de membres bénévoles, au sein desquelles nous croisons les regards de membres issus d’horizons très différents. » 

Aménagement, énergie, transports (...), beaucoup de thématiques de la vie quotidienne sont abordées, des contributions et des propositions sont issues des groupes de travail, et les choses avancent ainsi.

Pour Géraldine, dont la profession est assistante de vie, cette expérience est un plus, « pour être utile, être une habitante renseignée, qui participe à la vie de son territoire. » Dernière initiative citoyenne, la création d’une carte collaborative pour valoriser des projets de développement durable (lire aussi page 26 du magazine n°77). Un pas de plus pour faire vivre la démocratie participative.