Gestion des déchets

3 astuces pour bien composter

Mis en ligne le

1/ Le mélange

Le compostage est un mélange équilibré de matières humides (épluchures, restes de repas, fleurs fanées, fruits pourris …) et de matières sèches (feuilles mortes, petits branchages, branchages broyés…). Pour les proportions, il faut prévoir l'équivalent d'un seau de matières sèches pour un à deux seaux de matières humides. Le plus simple est de prévoir un stockage de matières sèches à côté du tas de compost.

2/ L'aération

L'aération est apportée par la matière sèche. Avant chaque dépôt de matières, griffez le compost sur les 1ers centimètres avant d'effectuer le dépôt. Etalez bien la matière humide que vous apportez. Alternez les couches de matières humides et de matières sèches en terminant par une couche de matières sèches. Un brassage régulier du tas au moins chaque trimestre permet également d'aérer le compost.

3/ L'humidité

Les matières en cours de compostage doivent toujours rester humides sans être gorgées d'eau. Il faut mélanger les matières trop humides aux autres plus sèches pour obtenir une bonne humidité. Vous pouvez vérifier l'humidité en prenant une poignée de compost dans votre main : l'eau doit juste perler entre vos doigts pour que l'humidité soit suffisante sans excès. 

Pour aller plus loin : consultez le guide pratique «mon jardin malin» sur www.cceg.fr